Les expériences de récupération….

Focus aujourd’hui sur le concept des expériences de récupération .

Pourquoi évoquer ce sujet ????

Le contexte anxiogène actuel, pose la question de l’équilibre entre les contraintes du monde extérieur et les ressources intérieures dont on dispose pour y faire face. En effet face a un comportement collectif de masse, impactant : le lien social entre les individus ainsi que  les organisations de travail ,  il est urgent de trouver stratégies et outils pour se recentrer, apaiser la course folle d ‘un mental apeuré par tout ce qu’il voit et entend .. Chose peu aisée actuellement , si l’on se laisse «  infuser » par le discours et l’ambiance relayant peur et informations anxiogènes….

Plus encore la bouffée d ‘oxygène, le lâcher prise que permettent les vacances, les week end, est elle aussi contrariée par le contexte sanitaire et social…En somme la période la plus propice à l ‘insouciance, le détachement,le lacger prise mental et émotionnel ,  se retrouve sous le coup d’une chape de plomb autant présente dans l’ air  que difficilement identifiable .

La tendance sociétale préexistante au contexte actuel , était déjà caractérisée par la quête de l’apaisement semblant corroborer ce besoin de chercher et trouver des espaces pour faire le « vide » et se ressourcer. Ainsi yoga, sophrologie, programme de sport et méditation en entreprise, MBSR (MinduflnessBased Stress Reduction), autant de disciplines corroborant la quête pour beaucoup de (re) trouver des espaces de paix, de calme, d ‘équilibre intérieur…

Besoin de plus en plus unanime et généralisé, comme en témoigne certains faits actuels, annonciateurs ou précurseurs d ‘une forme de  déséquilibre …. Pour n’ en citer que quelques uns ….

=> le récent » droit à la déconnexion » rend compte d’un effritement progressif et à la fois marqué de la barrière entre la vie professionnelle et la vie privée .

« Les demandes du travail débordent de plus en plus dans la vie« hors travail », diminuant ainsi la possibilité de récupérer suffisamment .

(Berks et Bakker ) .

=> le confinement «ayant  obligé » une « forme de consignation à domicile » a également permis aux individus, d’évaluer la qualité et l’impact de leur sphère privée sur leur capacité à se ressourcer ou non ….

Si la sphère privée est le lieu de l’intime et du ressourcement, quel devient son rôle quand elle porte de moins en moins son nom ??? Si des temps communément dédiés au lâcher prise , à l ‘insouciance aux vacances sont également malmenés…Comment fait on ???

Quel mode d’emploi pour se réapproprier du temps et de l’ espace pour soi ? Autrement dit comment faire pour trouver, maintenir un équilibre intérieur , y a t’ il des ressources sur lesquelles on peut s ‘appuyer ???? Si oui lesquelles ????

Bonne nouvelle,très très bonne nouvelle,  rien n’est impossible, tout le monde peut apprendre, s’il en a envie, de nouveaux comportements et attitudes. Ce quelque soit, l endroit ou l ‘on se trouve, le métier que l’on exerce. La clef est et restera toujours nous, nous sommes le premier moteur de notre changement, de notre adaptation …. Dans certains cas » la première » peut être difficile à enclencher , mais a force d ‘intention, de volonté et de persévérance tout est possible … Ayez confiance en vous , vous êtes votre meilleur allié .

Il s’agira donc dans les prochains articles  :

=> d ‘aborder les expériences de récupération sous l ‘angle de l ‘intime connexion à soi ,au temps que l’on s’octroie et que l’on s’autorise , en bref au respect que l’on se donne …

=> de donner des pistes et outils concrets, pour que chacun à son niveau puisse expérimenter et tester ce qui lui conviendra le mieux .

Le préambule étant posé, voyons maintenant plus en détail le concept des expériences de récupération :

Comme son nom l‘indique les expériences de récupération indiquent toutes les expériences , pratiques , attitudes, postures permettant au corps et à l ‘esprit de récupérer …

La littérature scientifique s ‘attarde quant à elle sur les processus physiologiques en jeu lors de ces expériences de récupération :

« un processus physiologique par lequel les organismes biologiques , tentent de refaire le plein de ressources énergétiques »

Il est évident que sans une récupération suffisante et appropriée, le stress occasionné par des exigences professionnelles de plus en plus soutenues et /ou par un contexte exogène stressant et soutenu, favorise l ‘installation d ‘un état de  fatigue chronique/ stress, qui si il n ‘est pas « résolu » peut conduire à différentes formes d ‘épuisement ( émotionnel, professionnel) .

(Petite parenthèse , je ne rappellerai jamais assez que nous sommes tous différents , en effet certains individus trouveront toujours quelque soient les situations, des ressources ou stratégies d ‘adaptation les prémunissant de tout état de stress ou de fatigue . Malheureusement ce n’ est pas le cas de tout le monde , comme en témoigne les chiffres de l OMS  , attestant d ‘une recrudescence de troubles psychologiques, de détresse morale impactant tout type d’individus et de milieux) .

D ‘ou l ‘importance des expériences de récupération permettant à l ‘individu d ‘être armé et en capacité de faire le plein de ressources à la fois physiologiques, psychologiques ,énergétiques.

Il existe 4 typologies d ‘expérience de récupération :

=>La relaxation

=>Le détachement

=>La maîtrise

=>Le contrôle

Autant d ‘axes pour maintenir ou entretenir une réserve de ressources optimales , autant de stratégies à disposition pour l ‘individu .

Encore faut il déjà se rendre compte et savoir ou l ‘on en est de ses ressources, de son état de fatigue ou d ‘énergie. Ce qui n ‘est pas si évident qu’il n ‘y paraît….

Le prochain article abordera l ‘auto diagnostic de soi . Les articles suivants aborderont quant à eux chacune des expériences de récupération en les illustrant concrètement.

Le but était ici , avant d ‘aborder ces différentes expériences de récupération, de contextualiser mon propos ,et de démontrer l’importance physiologique et psychologiques de ces processus de récupération .

« Un espace en soi et pour soi…une protection contre l’intensification des rythmes de travail …une distanciation des discours ambiants …. une nourriture saine pour ancrer le corps et détacher l ‘esprit ».

Prenez soin de vous, tout est impermanent , tout change , rien n ‘est définitif .

Préventivement vôtre …

Laisser un commentaire