Expériences de récupération suite …

Focus sur l ‘expérience de la relaxation

Face aux coûts psychologiques et physiologiques importants pouvant à terme installer un syndrome d ‘épuisement émotionnel , quelles sont les stratégies de récupération possibles ?

Contexte

Au delà de cet aspect professionnel, je me dois de rajouter une parenthèse qui ne concerne que moi , et ma vision de ce qui nous est   « proposé » actuellement ….

La situation actuelle intensifie une sensation anxiogène, contre laquelle chacun d ‘entre nous  se débat ou compose avec les outils qu’il a. Le tout étant d’adopter des stratégies justes et bonnes pour soi.

Certains ont donc décidé de se couper d’une actualité redondante et alarmante, d’autres sont au contraire totalement happés par cette frénésie médiatique, devenant  surement  le centre de leur pensées.

Dans les deux cas, il y a un prix  émotionnel à payer …. Une  colère, un sentiment d’incompréhension,  pour ceux qui décryptent l’actualité différemment de ce qui est « proposé » , et un sentiment d’anxiété constante , de peur diffuse face à un danger , et de terreur dans certains cas   pour  l’autre partie de la population .  Face à ces énergies antynomiques, au comportement collectif ne permettant pas l’expression d’une forme d’opposition ; beaucoup de conflits  se font sentir  dans les sphères amicales , professionnelles désagrégeant chaque jour un peu plus les fondations des liens sociaux ….. et la liberté de penser le monde .

Jamais encore depuis que je suis née, il ne m’a semblé qu’exprimer son opinion sur notre territoire, pouvait entacher  et discréditer à ce point, la réputation et  le savoir de scientifiques , d’anthropologues , de journalistes , d ‘êtres humains  reconnus par leurs pairs en ,dirons nous, des temps plus normaux.

Il semble  important voir vital pour chacun d’entre nous  de se recentrer. Bien entendu tout le monde n’a pas les mêmes opinions, croyances et attitudes face au monde … l’important est d’être en accord avec ses valeurs , son soi le plus profond …tellement profond d ‘ailleurs qu’il n ‘est pas toujours simple à débusquer…

Aujourd’hui donc , focus sur le concept de  la Relaxation , qui peut justement s’avérer être un outil formidable pour  aider à se couper du tumulte extérieur  et trouver des espaces en soi pour se retrouver   et s’apaiser…

Que dit la littérature sur le sujet ?

La littérature scientifique propose quatre typologies d’expériences pouvant offrir et permettre d ‘expérimenter ces espaces :

La relaxation, le détachement, la maîtrise et le contrôle.

La maîtrise, étant considérée comme l ‘ensemble des activités permettant à un individu d ‘apprendre de nouvelles choses ou d’offrir un défi (e.g, apprentissage d ‘une langue étrangère, effectuer une randonnée sur les glaciers).

Le contrôle, étant, la latitude décisionnelle qu’un individu possède quant à la façon de disposer de son temps en période de repos.

La relaxation

La relaxation se définit comme l’ensemble des activités favorisant la présence d’émotions positives, impliquant un faible niveau d’activation physique.  

Le Yoga et la médiation sont considérées comme des activités pouvant répondre à cette définition, dans le sens où elles sollicitent peu  de demandes physiques.

Selon Sonnentag et Fritz, ces disciplines permettraient de récupérer l ‘énergie investie au travail. (in Foucreault et Trépanier, 2015). Pour aller dans ce sens, Reed et Hu (2017), évoquent le concept de :

« l’expérience d’émotions positives », comme : « permettant aux individus d ‘éprouver un bien-être physique et psychologique plus élevé ».

Ces mêmes auteurs évoquent la théorie majeure des émotions positives :

la théorie de l’‘expansion et construction (Broaden and Build, B§B, de Frederickson, 1998, 2001, 2013).

« Cette théorie explique la façon selon laquelle les émotions positives favorisent un élargissement du répertoire pensée action (ouverture de l’attention par exemple), ce qui a pour effet de construire de nouvelles ressources sur les plans de la pensée, des décisions et de l ‘action ».

Relaxation et effets …

Les effets auraient de nets bénéfice pour la santé, une atténuation des symptômes dépressifs, de meilleures habiletés, une amélioration des systèmes immunitaires et cardiovasculaire.

Le fait de pratiquer régulièrement ces expériences d ‘émotions positives, intensifieraient, toujours selon cette théorie d ‘expansion, construction, l‘amélioration des ressources de l ‘individu aux plans : physique, psychologique, cognitif et social.

La relaxation, en tant que lieu permettant l ‘expérience d’émotions positives, permettrait selon cette théorie éprouvée par la recherche, le développement des aptitudes suivantes :

– l’ouverture attentionnelle, le développement de la flexibilité cognitive et la créativité .

In fine, la relaxation participerait à l ‘amélioration des ressources ainsi qu’à la capacité d’affronter plus efficacement des situations impliquant des émotions négatives (comme le stress engendré par une contexte particulier ).

En conclusion

Chacun a son niveau, peut pratiquer la relaxation comme il l’entend… Il n ‘y a pas de méthodes à proprement parler , mais plusieurs chemins à explorer et à expérimenter le plus régulièrement possible . Beaucoup de supports gratuits existent sur le net , l ‘important étant d’identifier votre état actuel, et d’identifier l ‘état vers lequel vous souhaitez aller . Cette feuille de route orientera vos recherches et vos expérimentations.

Je vous souhaite à tous une belle rencontre avec vous même

Laisser un commentaire